You are currently viewing L’ANXIÉTÉ MATINALE : COMMENT LA CALMER AVEC LA SOPHROLOGIE ET L’HYPNOSE ?

L’ANXIÉTÉ MATINALE : COMMENT LA CALMER AVEC LA SOPHROLOGIE ET L’HYPNOSE ?

Si vous souffrez de l’anxiété matinale, découvrez comment l’apaiser avec la sophrologie et l’hypnose.

1. LES SYMPTÔMES DE L’ANXIÉTÉ MATINALE

Au réveil, au moment où votre esprit émerge d’une nuit de sommeil, avant même que vous n’ouvrez vos yeux pour y laisser entrer la lumière du jour, une sensation soudaine de stress et d’inquiétude inexpliquée vous envahit.

Une liste interminable de choses à faire défile dans un désordre chaotique dans votre esprit sans que vous puissiez l’arrêter : ne pas oublier le goûter des enfants, prendre ce dossier pour le bureau, appeler monsieur un tel…  Les souvenirs des tâches non achevées ou oubliées la veille vous sautent à la figure et votre esprit subit une réalité terrifiante à affronter.

Et là, vous avez juste envie de vous recroqueviller sur vous-même et de ne pas sortir du lit. Parfois, peut-être vous ressentez un tel mal-être, un tel tsunami émotionnel que vous décidez de rester au lit. Reprendre la vie dans un tel chaos vous paraît impossible.

Et pourtant, la journée commence, la course contre la montre se met en marche, votre cerveau travaille à plein régime. Et vous entamez cette nouvelle journée malgré l’angoisse qui ne vous quitte pas.

Selon une étude européenne*, 40% de Français se déclarent angoissés dès leur réveil. L’anxiété matinale est une triste réalité pour beaucoup d’entre nous.

Pour certains, cette anxiété matinale se dissipe au fil de la journée, et un certain plaisir permet même de goûter au bonheur de vivre dans la confiance et la sécurité.

Pour d’autres, l’anxiété reste omniprésente et terrifiante jusqu’à la tombée de la nuit.

Les symptômes de l’anxiété matinale sont souvent similaires à ceux de trouble anxieux généralisé, car l’anxiété matinale fait souvent partie de votre état anxieux présent en permanence. Parfois cela devient une habitude, une fatalité, une triste réalité.

Dans mon descriptif, j’ai exposé uniquement ce que l’anxiété matinale provoque dans le mental. Mais le plus souvent, la première manifestation de l’anxiété matinale est physiologique : nausée, boule au ventre, crise d’angoisse avec palpitations, poitrine nouée, muscles tendus… Et ensuite la nervosité, l’agitation, l’inquiétude, les difficultés à rester concentré, et parfois une fatigue intense dès le réveil.

Anxiété matinale

Récurrente, cette anxiété matinale ne doit pas être prise à la légère, car ce n’est vraiment pas drôle de commencer ainsi la journée.

Pour agir contre ce trouble, il faut apprendre avant tout à identifier les symptômes qui vous touchent plus particulièrement.

Au réveil, acceptez tout d’abord et observez tout ce qui vous arrive dans le corps dans un premier temps. Ecoutez votre corps, il vous indique que quelque chose ne va pas.

Observez ensuite, l’avalanche des émotions dans votre mental et posez-vous les questions suivantes : pourquoi j’angoisse ? de quoi ai-je peur ?

Efforcez-vous de répondre de façon rationnelle, car souvent la réalité est bien moins terrifiante que le mental la perçoit, et rationaliser vos peurs peut aider. Dites-vous aussi que vous allez faire de votre mieux.

2. LES CAUSES

Différentes causes peuvent être à l’origine de l’anxiété matinale.

Vous êtes peut-être victime d’un trouble anxieux généralisé, un sentiment de terreur se manifeste dès le réveil alors qu’il n’y a aucun danger réel autour de vous. L’anxiété généralisée engendre un pic de cortisol, l’hormone du stress dès que votre corps s’éveille après la nuit.

Une autre source très fréquente de l’anxiété matinale est l’insomnie ou tout autre trouble du sommeil.

Si vous faites des cauchemars, si vous vous réveillez dans la nuit, si vous ruminez avant de vous endormir ou lors de vos réveils nocturnes, si vous avez des angoisses nocturnes, votre sommeil est forcément de mauvaise qualité. Le sommeil altéré accroît votre sensibilité émotionnelle et intensifie l’anxiété matinale. Fatigué, vous craignez les erreurs, les inattentions, vous avez peur de ne pas être à la hauteur. Bien reposé, vous appréhendez moins votre journée et vous êtes plus résistant au stress.

La façon dont vous vous endormez détermine considérablement la façon dont vous vous réveillez.

L’anxiété matinale peut être juste le prolongement de vos inquiétudes de la veille. Si au moment du coucher, vous avez pensé à quelque chose de stressant, votre inquiétude s’amplifie durant la nuit. Elle peut même atteindre vos rêves et le matin au réveil vous vous sentez encore plus affecté, plus stressé. Dans ce cas, il est nécessaire d’agir dès la veille et apprendre à gérer ses pensées négatives.

Anxiété matinale

Parfois, un stress situationnel, mais répétitif peut engendrer l’anxiété matinale. Vous anticipez dès le réveil un évènement stressant qui aura lieu dans la journée ou toute une liste des tâches à effectuer alors que vous savez déjà que vous n’aurez pas assez de temps pour tout réaliser. Arrêtez-vous un instant, prenez du recul, vous êtes peut-être à un pas du burnout.

Ce que l’on mange ou boit peut également accroître l’anxiété matinale.

Le café, le sucre mais aussi les aliments gras consommés dès le réveil peuvent amplifier les symptômes de l’anxiété matinale.

De la même façon, la consommation d’alcool, de tabac, de boissons énergisantes provoque un déséquilibre psychologique et accentue la nervosité et l’anxiété générale.

                Des informations anxiogènes, entendues à la radio ou sur les réseaux sociaux dès le réveil peuvent également être une source importante de l’anxiété matinale.

Exemple de cette cliente qui a remarqué que son anxiété commence au moment où elle arrive à la cuisine pour son petit déjeuner et où son compagnon écoute très fort les infos du matin.

Pour éviter de plonger dès le réveil dans toutes les catastrophes planétaires, évitez également de scroller sur votre téléphone. N’ouvrez pas vos mails avant d’arriver dans le bureau. Laissez-vous la possibilité de commencer votre journée de la façon la plus douce possible.

                Si vous arrivez à identifier les causes de votre anxiété matinale, agissez au plus tôt. Car l’anxiété matinale peut être très préjudiciable pour toute la journée et avoir des conséquences néfastes sur votre santé et votre bien-être en général : troubles alimentaires, phobie sociale, dépression, dévalorisation de soi, épuisement émotionnel, problèmes de mémoire ou de concentration…etc.

3. CALMER L’ANXIÉTÉ MATINALE AVEC LA SOPHROLOGIE ET L’HYPNOSE

Quand j’accompagne une personne dont la difficulté principale est l’anxiété matinale, je lui demande tout d’abord de me raconter ses dernières 24h en détail. Tout est important : le sommeil, l’alimentation, les activités, les habitudes au coucher, au réveil…

Après cet état des lieux, je commence par des conseils simples pour améliorer l’hygiène de vie.

J’adapte ensuite mes exercices de sophrologie ou séances d’hypnose aux besoins de chaque personne.

J’insiste sur deux principaux leviers pour agir sur l’anxiété matinale :

– mettre en place des rituels du soir et améliorer l’hygiène de sommeil

– développer une routine matinale

Car, oui, votre réveil se prépare dès la veille.

Le soir, mangez léger, évitez l’alcool, éteignez les écrans au moins une heure avant de vous coucher, diminuez l’activité intellectuelle et émotionnelle.

Veillez à dormir 6 à 8 heures par nuit. Mais aussi, très important, se coucher et se lever approximativement à la même heure tous les jours (les week-ends y compris).

Mettez en place une routine du soir :

– préparer toutes les affaires pour le lendemain et planifier la journée à venir pour vous sentir prêt

– énumérer, à l’oral ou à l’écrit, les évènements positifs de la journée écoulée (je conseille d’en trouver au moins 5) et choisir celui qui vous a surpris agréablement. L’objectif de cet exercice est de s’endormir avec les pensées et sensations positives.

– pour détendre vos muscles et apaiser votre état émotionnel, pratiquer la respiration abdominale ou la cohérence cardiaque

– et pour terminer la journée, rien de plus bénéfique que d’écouter une séance de relaxation (méditation de pleine conscience, sophrologie, hypnose…)

Personnellement, j’enregistre les séances de sophrologie et d’hypnose. Ainsi les personnes qui le souhaitent peuvent écouter les séances juste avant de s’endormir.

Ces rituels du soir permettent de passer une nuit paisible. Et d’aborder ensuite la journée en forme et réduire ainsi votre état anxieux.

                Dès le réveil, il est important de mettre également une routine rassurante pour diminuer progressivement l’anxiété matinale.

– Si les pensées anxiogènes et négatives vous envahissent dès le réveil, reprenez le contrôle de votre mental. Commencez par exemple par la respiration abdominale. Concentrez-vous sur la respiration, évacuez les angoisses, les tensions, écoutez ce qui se passe dans votre corps, apaisez vos émotions. Vous focaliser sur ce qui se passe en vous ici et maintenant, remplace les pensées anxiogènes.

De plus, en respirant calmement et donc en contrôlant le rythme cardiaque, vous influencez le fonctionnement de votre cerveau via le système nerveux autonome. Votre taux de cortisol (hormone du stress) diminue et votre niveau d’anxiété s’estompe petit à petit.

Vous pouvez aussi utiliser la cohérence cardiaque ou l’exercice du carré, à chacun sa routine.

– Pour un réveil calme, vous pouvez écouter une séance de relaxation, la méditation de pleine conscience, une séance de sophrologie ou d’hypnose…

– Des affirmations positives peuvent vous aider à démarrer la journée en confiance : je vais bien, je me fais confiance… Vous pouvez les écouter, les répéter dans la tête ou même les écrire si besoin.

– Les étirements doux, le yoga ou quelques exercices dynamiques proposés durant les séances de sophrologie peuvent vous aider à démarrer votre journée bien ancré dans le moment présent.

– Et bien sûr, évitez les informations anxiogènes, adaptez votre alimentation, diminuez peut-être la caféine… Protégez-vous de tout ce qui vous impacte négativement et vous rend vulnérable au stress.

Personne ne mérite de vivre l’anxiété matinale. Alors ajustez vos habitudes au quotidien. Et si besoin faites appel à un professionnel pour vous accompagner et vous aider à retrouver une vie de qualité.

Vous méritez un réveil tout en douceur et en pleine forme pour aborder chaque journée avec enthousiasme et en confiance.

Pour compléter votre lecture, je vous invite à lire mes deux autres articles : l’un sur les techniques précises pour gérer le stress et l’anxiété et l’autre contenant les conseils pour retrouver un sommeil de qualité.

Vous pouvez également parcourir cet article sur les habitudes qui vous aident à lutter contre l’anxiété matinale :

https://www.huffingtonpost.fr/life/article/contre-le-stress-et-l-anxiete-les-habitudes-du-matin-qui-peuvent-aider_172969.html

* Etude réalisée par le cabinet de recrutement PageGroup auprès de 12 500 participants en mai 2016

Laisser un commentaire