You are currently viewing BYE BYE L’ANXIÉTÉ ! RETROUVER LA CONFIANCE EN SOI AVEC LA SOPHROLOGIE ET L’HYPNOSE !

BYE BYE L’ANXIÉTÉ ! RETROUVER LA CONFIANCE EN SOI AVEC LA SOPHROLOGIE ET L’HYPNOSE !

Dans cet article, nous allons essayer de comprendre comment combattre l’anxiété et retrouver la confiance en soi grâce à la sophrologie et l’hypnose.

1. ANXIÉTÉ VS CONFIANCE EN SOI

L’anxiété est la peur du futur.

Elle est à l’avenir ce que le regret est au passé : une incapacité psychologique à contrôler les évènements.

Notre cerveau primitif a besoin de maîtriser notre environnement et les événements pour nous protéger. Seulement que… cette maîtrise totale n’est pas réaliste.

Plus notre besoin de contrôle grandit, plus les événements du futur nous échappent et moins nous maîtrisons notre anxiété. Bien au contraire, nous la nourrissons.

La confiance en soi est le contraire de l’anxiété.

D’ailleurs, l’anxiété, cette peur irrationnelle de l’avenir est le signe du manque de confiance en soi.

Ainsi, transformer l’anxiété en confiance en soi, c’est se libérer de la peur.

Gagner en confiance en soi, c’est gagner contre l’anxiété !

Vous avez compris, plus nous cultivons notre confiance en nous, plus notre anxiété diminue et nos peurs s’évanouissent. La confiance en soi est le remède parfait contre l’anxiété.

1.1 Le manque de confiance en soi et l’anxiété nos héritages du passé.

Le manque de confiance en soi et l’anxiété qui en découle sont souvent nos héritages du passé.

Les exigences de nos parents, les critiques de nos professeurs, les moqueries de nos amis, les jugements de nos collègues, nos déceptions amoureuses, sont des facteurs parmi d’autres qui détruisent notre confiance en nous.

Et au contraire , la bienveillance, l’encouragement, l’attitude positive nous donnent confiance en nous. Ils nous procurent le sentiment de sécurité et d’assurance.

Nous croyons en nous et en nos capacités. Nous n’avons pas besoin d’anticiper l’avenir car nous savons que nous allons nous adapter. Et peu importe la circonstance ou la difficulté.

Certains parents mettent la pression sur leurs enfants en pensant les endurcir, les pousser à développer ainsi des capacités au-delà des leurs limites.

L’intention est peut-être bonne, mais la méthode contestable et souvent néfaste.

Des croyances et constructions mentales se mettent en place et elles sont difficiles à « casser ».

Perfectionnisme, peur de l’échec, peur du jugement des autres et tant d’autres schémas dans lesquels nous pouvons rester enfermés toute une vie.

Pour construire la confiance en soi, nous devons assouplir nos croyances, déprogrammer nos automatismes et modifier nos pensées limitantes.

1.2 La confiance en soi et les neurosciences

Selon les études en neurosciences, la confiance en soi se construit depuis notre enfance, mais elle s’alimente tout au long de notre vie.

La confiance en soi est étroitement liée à notre système de récompense. Ce sont la dopamine (le neurotransmetteur du plaisir) et la sérotonine (l’hormone de la régulation de l’humeur) qui jouent un rôle déterminant dans le développement de la confiance en soi.

Alors si nous sommes confrontés à une situation inconnue ou stressante, faisons appel à une expérience du passé réussie, à une situation qui nous a procuré du plaisir.

La pensée positive est créatrice et notre cerveau saura nous aider automatiquement.

Une méthode simple pour développer la confiance en soi est la méthode des petits pas. Sortir de sa zone de confort, oser affronter des situations inconnues régulièrement, mais à petites doses permet de ressentir le plaisir et la joie.

La confiance en soi ne se crée pas toute seule, elle se décide !

Notre cerveau a besoin de 21 jours pour reprogrammer nos schémas et nos croyances.

C’est donc une question de régularité et de persévérance, comme pour toute nouvelle compétence que nous souhaitons développer !

2. QU’EST-CE QUE LA CONFIANCE EN SOI ? Ce remède contre l’anxiété…

La confiance en soi, c’est croire en soi, en ses qualités et ses capacités.

C’est une compétence, une capacité à s’adapter à chaque adversité et à chaque situation.

Avoir confiance en soi c’est également connaître ses vulnérabilités et savoir faire face au monde malgré ses faiblesses.

La confiance en soi est essentielle pour créer une relation équilibrée dans nos rapports au monde et aux autres.

La confiance en soi est une sensation, un état interne, propre à chacun et étroitement lié à l’estime de soi.

Pour gagner en confiance en soi, nous devons gagner nos batailles intérieures et augmenter non seulement notre confiance en soi mais plus globalement notre estime de soi.

2.1 Quelle est la différence entre la confiance en soi et l’estime de soi ?

Qu’est-ce que l’estime de soi ?

L’estime de soi est composée de trois piliers : l’amour de soi, l’image de soi et … la confiance en soi.

L’amour de soi est cette capacité à s’aimer inconditionnellement, en acceptant tout de soi.

L’image de soi c’est savoir se détacher du jugement des autres mais aussi d’arrêter ses propres pratiques de jugements. C’est s’autoriser à être soi-même et accepter les autres tels qu’ils sont, sans jugement et avec discernement.

La confiance en soi qui complète ce tableau interne de chacun d’entre nous est cette aptitude à s’adapter à chaque difficulté, et à croire en soi et en ses ressources.

2.2 La confiance en soi et la connaissance de soi

anxiété - connaissance de soi -  et confiance en soi

La confiance en soi passe également par une bonne connaissance de soi.

Avoir confiance en soi c’est se connaître et être conscient de ce que nous vivons dans notre intérieur.

Connaître notre sensibilité, comprendre nos pensées, nos émotions est une étape cruciale pour bâtir une solide confiance en soi.

Nous devons donc commencer par observer, accueillir et comprendre nos émotions, les réactions de notre corps, nos angoisses et notre anxiété.

Prenons l’exemple d’une crise d’angoisse. Si nous comprenons ce qui se passe dans notre corps et dans notre mental, l’angoisse s’arrête. Il suffit que nous réalisions que notre corps va bien et qu’en réalité nous ne sommes pas en danger.

Mais pour bien nous connaître, nous devons avoir une vision complète de notre être intérieur.

Apprécier nos forces et nos qualités nous permet de passer à l’action sans crainte. Nous savons que nous pouvons nous appuyer sur nos ressources face à l’adversité. Et plus nous passons à l’action, plus nous prenons conscience de nos forces.

Découvrir nos valeurs et nos besoins profonds (sécurité, amour, respect, liberté…) nous encourage à nous affirmer et à aller de l’avant pour les satisfaire, pour nous sentir en accord avec nous-même.

Enfin, prendre conscience et accepter nos limites et nos faiblesses, c’est accepter notre vulnérabilité. Elle fait partie de notre paysage intérieur.

Avoir confiance en soi consiste non seulement à accepter notre propre vulnérabilité mais aussi à apprendre à utiliser d’autres qualités ou demander de l’aide.

Bien se connaître, c’est s’accepter en tant qu’être humain dans sa globalité.

3. POURQUOI CULTIVER LA CONFIANCE EN SOI ?

Vous avez compris, développer la confiance en soi, c’est avant tout diminuer et dire ensuite « bye bye « à l’anxiété.

Plus vous aurez la certitude de pouvoir faire face aux événements futurs, moins vous serez confrontés à l’anxiété. Vous allez vous libérer des peurs, affronter les doutes et les inquiétudes irrationnelles.

Grâce à une solide estime de soi, l’amour, l’image et la confiance en soi, vous développerez votre adaptabilité et votre résilience. Vous saurez dépasser chaque difficulté. Votre adaptabilité vous permettra de réaliser vos objectifs et les projets de votre vie. Votre vie sera plus épanouie.

En améliorant la confiance en soi, vous allez bâtir une identité plus forte et plus affirmée.

Vous saurez enfin qui vous êtes et ce que vous défendez.

Vous apprendrez à utiliser vos forces et à célébrer vos victoires.

Et vous accepterez vos faiblesses, tout en gardant à l’esprit qu’elles ne changent pas votre valeur personnelle.

Vos actions seront en accord avec vous !

Avec une réelle confiance en soi, vous donnez un vrai sens à votre vie.

Vous saurez ce que vous voulez et qui vous voulez être.

Capables d’assumer des responsabilités, et aptes à prendre des risques ou à essayer de nouvelles choses, vous allez vous trouver face à des opportunités insoupçonnées.

Et enfin, vous allez changer votre rapport aux autres.

3.1 Se détacher du regard des autres.

Vous allez pourvoir vous détacher du regard des autres.

Vous comprendrez que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde et que vous ne pouvez pas satisfaire tout le monde.

Et enfin, vous allez accepter les autres sans jugement. Et vous allez vous détacher des jugements des autres qui n’ont rien en commun avec vous. Le jugement de chacun est propre à chacun.

Ainsi, si une personne vous juge « méchante et jalouse », c’est elle même qui se sent probablement « méchante et jalouse » envers vous. Son jugement est son propre reflet !  Gardez cela bien à l’esprit.

Bien dans votre nouvelle vie, vous allez vous entourer de personnes bienveillantes, vous reconnecter aux autres pour faire partie d’un groupe et connaître le sentiment d’appartenance.

Via ce sentiment d’appartenance vous allez renforcer encore plus votre confiance en vous.

4. COMMENT RETROUVER LA CONFIANCE EN SOI AVEC LA SOPHROLOGIE ET L’HYPNOSE ?

confiance en soi avec la sophrologie et l'hypnose

La confiance en soi est une compétence, une capacité que l’on peut développer tout au long de notre vie. Nous pouvons aussi l’améliorer ou la reconstruire à chaque étape de notre parcours.

La sophrologie et l’hypnose sont des thérapies brèves qui proposent des outils particulièrement adaptés pour travailler sur la confiance en soi mais également plus globalement sur l’estime de soi.

4.1 Vous connaître pleinement

Durant cette étape vous allez découvrir tous les aspects de votre personne.

Grâce à la respiration profonde, vous allez vous reconnecter à votre corps, comprendre mieux son fonctionnement, ses réactions et apprendre à lui faire confiance.

Vous allez apprendre à écouter, accepter et observer vos pensées et vos émotions.

Mais également découvrir comment calmer et apaiser vos états et détresses émotionnelles.

4.2 Reprogrammer certains schémas et croyances limitantes

La visualisation, les affirmations positives vous aideront à modifier votre perception de vous, de certains événements et du monde.

4.3 Vous libérer de regrets du passé et de peurs du futur pour vivre le moment présent

Grâce aux relaxations, la pleine conscience et les visualisations, vous allez lâcher prise, vous libérer du passé et du futur pour apprendre à vivre en conscience au moment présent. Cela vous aidera à vous connecter à la réalité et au monde autour de vous.

4.4 Développer l’amour et l’image de soi

Vous allez apprendre à vous apprécier, à vous aimer. Et cela passera par exemple par un discours positif de soi, sans se dénigrer et sans jugement.

4.5 Découvrir vos valeurs, vos qualités et les potentialiser

Entreprendre des petites actions au quotidien, oser prendre des décisions, s’exprimer, dire non, passer un coup de fil et même peut-être tout simplement sortir de chez vous… Voilà quelques défis à mettre en place en fonction des situations de chacun.

Et pour aller plus loin, vous pouvez apprendre à développer votre courage, à prendre des risques et pourquoi pas changer radicalement votre vie.

N’oubliez pas, vous avez appris à marcher, à parler, à lire, vous avez appris peut-être un métier.

Vous pouvez aussi apprendre à avoir confiance en vous.

Je vous propose une séance d’hypnose sur ma chaîne Youtube pour retrouver la confiance en soi :

Et pour compléter mon article, je vous invite à regarder cette vidéo de David Laroche : Avoir confiance en soi en 5min – 6 faits scientifiques surprenants

Et si vous souhaitez en apprendre plus sur l’anxiété et la peur en général, je vous invite à lire mon article « Stress, angoisse, anxiété… Quelle est la différence ?« 

Laisser un commentaire